Aller au contenu principal

Miscellanées

Sélection culturelle, gourmande, astuces d’initiés et adresses pointues pour musarder dans les marges de l’été.

Un toit à Manhattan

New York Times Square, poumon du monde avec ses théâtres et l’éventail fou des restos de Hell’s Kitchen. Ne manquait qu’un endroit d’où planifier la frénésie de sa visite. Le Moxy réussit ce pari avec brio : des chambres confortables et hyper pratiques. Une étape avant de plonger dans la folie de la vie new-yorkaise. MC

moxy Times Square

485 7th Ave (at 36th St.). Tél. +1 212 967 6699.
www.moxy-hotels.marriott.com

Chics, les Italiens !

Trivero Regardez-les, ces élégants à l’italienne : ils ont le revers impeccable, le drap de laine au tombé parfait, le costume croisé sans un faux pli… La maison milanaise Ermenegildo Zegna célèbre 50 ans d’allure masculine avec une exposition dédiée à sa première décennie de prêt-à-porter (1968-78). Clichés d’archives, tissus vintage et vestiaire d’époque… une ode à la mode, cousue de chic intemporel. LO

Uomini all’italiana 1968

Jusqu’au 28.10. Casa Zegna. Via Marconi, 23.
www.fondazionezegna.org

Design souverain

Milan Voici la chaise Sole Celeste, l’une des pièces de la dernière collection imaginée par Barnaba Fornasetti, le fils de Piero Fornasetti (1913-1988), génial illusionniste milanais. On y retrouve, sous la douceur enluminée, un design aux divines radiations. Pour les esthètes. BO

chaise sole celeste

www.fornasetti.com

À la table de Pablo

Barcelone En 180 œuvres, La Cuisine de Picasso tente de cerner les goûts du maître, littéralement et symboliquement. Un tour d’horizon assez original, à même de développer une bio pique-nique : Picasso, ses restaurants, ses nourritures terrestres, ses natures mortes… Invitée star : Seiche, dessinée au graphite en 1914. BO

la cuina de picasso

Jusqu’au 30.09. Museu Picasso. Carrer Montcada, 15-23.
www.museupicasso.bcn.cat

Prêt à partir

Amsterdam/Hong Kong Parce que Vincent avait la bougeotte, le Van Gogh Museum a contacté Samsonite, aux bagages légers et résistants. Parce que Branches d’amandier en fleurs (1890) fut le cadeau de naissance du peintre aux parents de son neveu, Vincent Willem (aux prémisses du musée), cette œuvre japonisante a été choisie pour des sacs et valises. Parce que de telles efflorescences lancent la belle saison – où part-on ? VG

Sacs à dos skyler

Almond Blossom édition limitée. Samsonite x Van Gogh Museum.
www.samsonite.fr

Figures de tête

Bâle À eux deux, ils pourraient synthétiser la figuration et l’abstraction. Voici deux survivants du XXe siècle, Francis Bacon et Alberto Giacometti, réunis le temps d’un été pour un face-à-face sans pitié et sans falbalas. Dans l’ombre, la peintre britannique Isabel Rawsthorne, leur muse et modèle. BO

bacon-giacometti

Jusqu’au 2.09. Fondation Beyeler. Bachtelenweg, Riehen.
www.fondationbeyeler.ch

© Fondation Alfred Latour / DR - Tammy & Benjamin - Sézane

© DR - Eloïse Van der Heyden, courtesy Galerie Catherine Putman - Tectona

© Franck Rigoulot - Céleste Boursier-Mougenot, photo Blaise Adilon - Pe Lang

© Aurélie Lecuyer - DR - Jean Cocteau, photo Richard Alcock

© Claire Curt - Dylan Beck - DR - Matthieu Cellard

© The Inside front cover of Top n° 17, 1975 - Moxy NY - Fornasetti

© Sucession Picasso, photo Hervé Lewandowski / RMN-GP - DR - The Estate of Francis Bacon, 2018, ProLitteris, Zurich, photo Robert Bayer

Nuages

Article suivant

Dans les nuages