Un toit, un travail
et une éducation

Avec le soutien de la Fondation Air France, Akamasoa aide les populations malgaches délaissées à se reconstruire dignement.

Association humanitaire malgache créée par le père Pedro Opeka en 1989, Akamasoa (les bons amis) a construit 8 centres composés de 22 villages, où se sont installées près de 3 822 familles avec enfants. Elle met à leur disposition des structures où reconstruire eux-mêmes leur vie et préparer l’avenir de leurs enfants, grâce notamment à 3 070 emplois des secteurs du bâtiment, de l’artisanat d’art, de l’agriculture ou dans des ateliers de tuiles, de soudure, de mécanique ou de menuiserie. Sont également à leur disposition 3 038 logements sociaux, 15 écoles, 5 crèches et maternelles et 7 dispensaires. Désormais, un gymnase flambant neuf – inauguré par la Fondation Air France le 28 février dernier – accueille les activités sportives et permet, en cas de cyclone, de se réfugier en toute sécurité.

Bétails

Article suivant

Mobilité du bétail, un sujet phare