tapisserie

De laine, de soie et d’or

R comme rien Un rien suffit, un reste, une ruine dans la lumière d’une fin de journée, pour faire surgir une rime et nourrir le rêve d’un temps réversible, à rebours de la réalité. On ne regrette rien, on se repaît de ce qui revient, repousse, comme l’herbe entre les pierres. C’est un regain qui ravit1.

1. À Naples, la Vigna di San Martino, un jardin au-dessus du port, où la végétation a poussé entre les ruines.

R as in remnant It takes nothing, just a remnant, a ruin in the waning light of day, to bring forth a rhyme and nourish the dream of reversible time, reality in reverse. One regrets nothing, one relishes what returns, regenerates, like grass between rocks. It’s a renewal that ravishes.1

1. In Naples, the Vigna di San Martino is a garden above the port with plants growing in-between the ruins.

La tapisserie au fil de l’Histoire Le Centre des monuments nationaux conserve l’une des plus importantes collections françaises de tapisseries exposée aux visiteurs dans une quarantaine de sites. Il lance cette année En lices !, une saison dédiée à la tapisserie pour faire mieux connaître ce domaine des arts décoratifs. Le public est invité à découvrir un panorama de la production européenne, notamment française, du XIVe au XXe siècle, dans plus d’une vingtaine de monuments nationaux à travers la France, parmi lesquels les châteaux d’Angers, de Châteaudun, de Cadillac, de Puyguilhem, le palais du Tau à Reims ou l’abbaye de Cluny. De la tenture de l’Apocalypse à Angers, chef-d’œuvre sans équivalent du XIVe siècle, aux créations les plus contemporaines, la tapisserie s’inspire de nombreux sujets issus de l’Ancien et du Nouveau Testament, de la mythologie, de l’histoire, de la littérature, de la vie quotidienne… En lices ! présente l’histoire et les techniques de la tapisserie et des artistes qui l’ont travaillée au cours des siècles, offrant un nouvel éclairage à cet art millénaire.

En savoir plus

Le Retrouvez les vidéos Escales Culture à bord et le programme détaillé à la fin du magazine (version long-courrier).

Escales Culture Air France

© Antoine Ruais/Centre des monuments nationaux

orange

Article suivant

Sous les étoiles