Compagnie engagée

Bio-contribution La recherche environnementale est fondamentale pour la prévision de la qualité de l’air et de l’évolution du climat. Les avions de ligne permettent de faire des mesures atmosphériques régulières à l’échelle mondiale et à des altitudes où aucun autre moyen d’observation n’est disponible avec une résolution suffisante. C’est pourquoi Air France, en partenariat avec le CNRS, participe au projet européen Iagos (In-service Aircraft for a Global Observing System) en équipant deux de ses appareils de capteurs de mesure atmosphérique, un A340 depuis 2013 et un A330 depuis avril 2017. Les informations ainsi collectées sont mises à disposition des scientifiques du monde entier.

Article suivant

Votre presse partout dans le monde