Pas à pas

Pas à pas

Née en 2015, la marque Paire & Fils réinvente avec l’audace de son jeune âge la bottine haut de gamme. Et trace sa route, hors des sentiers battus.

La place Dauphine est l’une de ces petites enclaves de calme et de beauté presque confidentielles dont Paris a le secret. C’est là que Guillaume Randrüüt et Pierre de Linares, fraîchement diplômés de leur MBA de commerce, ont choisi d’implanter la première boutique de leur jeune marque de chaussures. Six modèles – plus serait trop – attendent le client (le père, le fils et quiconque a de l’esprit) sur des boîtes en trompe-l’œil de couvertures de livres. Leurs noms – L’homme révolté, Le jeune voyou, La réconciliation (photo)… – ne laissent aucun doute quant à l’ambition romanesque de ces deux fils de profs de lettres. Le concept, en revanche, garde les pieds sur terre : vendre à prix abordable des chaussures d’excellente qualité, fabriquées dans l’une des meilleures usines du Portugal. «Le fabricant, au début, ne voulait pas nous prendre car nous n’étions pas assez connus. Au bout de trois ou quatre rendez-vous, il a fini par dire oui !» se souvient Pierre. «Nous sommes avant tout des amoureux de la chaussure, et nous bichonnons nos clients, avec qui nous tissons de vrais liens, renchérit Guillaume». Pour l’avenir, les deux amis, désormais épaulés par un troisième associé, s’avouent confiants mais prudents. «On avance de façon feutrée. On avait loué la boutique place Dauphine pour trois mois, avant de la prendre à l’année. Cet été, nous avons testé la même chose à Bordeaux, en douceur.» Aujourd’hui, avec plus de 2 500 paires vendues, la petite affaire semble prendre son envol en préemptant avec sagesse une place jusque-là vacante. La définition de la bonne idée ?

Nouvelle devanture du 266, boulevard Saint-Germain.

Article suivant

Le goût de l’enfance