Le monde
comme il va

L’économie de la planète en quelques chiffres.

economie

35 kg : masse de la moto réalisée en impression 3D par Airbus ; son autonomie est de 60 km.

1 m3 de bois de construction retient 1 tonne de CO2, qui n’est donc pas diffusée dans l’atmosphère. Sa combustion libère, elle, la tonne de CO2 patiemment stockée lors de la vie de l’arbre.

15 ans : durée qui nous sépare du 1er voyage sur Mars, selon les estimations de la NASA.

economie

Autriche
Du faux vieux avec du vrai neuf

Pour les puristes, le son analogique est bien plus charnel et envoûtant que celui numérisé. Extrait de supports gravés, il est accompagné de cette fameuse farandole de grésillements qui fait sa marque de fabrique et lui apporte sa puissance d’évocation. Une qualité subjective, mais quasiment indiscutable, car ancrée dans une forme de nostalgie ; telle une  madeleine sonore que les oreilles de moins de 30 ans ne peuvent pas connaître. Et qu’ils n’entendront pas plus à l’écoute des disques vinyles qui auront été fabriqués par Rebeat. Cette jeune société autrichienne s’est en effet entichée d’améliorer le support pour permettre une diffusion analogique expurgée de toute pollution sonore. Grâce à la modélisation 3D et à l’usage du laser, elle a ainsi créé et breveté un vinyle HD sur lequel les sillons sont d’une telle précision que tout bruit parasite est éliminé. En plus de la fidélité auditive, et au-delà des affects et de ce que chacun estime être la qualité, ce nouveau procédé possède de nombreux avantages économiques. La méthode de fabrication des vinyles, qui n’avait pas évolué depuis plus d’un demi-siècle, est d’un coup simplifiée et bien moins polluante. Ce que, à défaut de toutes les oreilles, les bronches apprécieront.

economie

12% d’argent de poche en plus pour les garçons que pour les filles – les inégalités de revenus homme/femmes commencent dès l’enfance (selon une étude britannique).

economie

32,8 millions de vélos électriques ont été vendus en Asie en 2016 – pour 1,6 million en Europe de l’Ouest et seulement 152 000 aux États-Unis.

economie

Monde
Gourous d’entreprises

Stress, burn-out, perte de sens… Autant de termes qui ont  pris une importance croissante et délétère au sein des sociétés. Pour en contrer les effets néfastes, toujours plus de firmes,  voire de multinationales, se tournent vers des disciplines jusqu’alors perçues comme inadaptées à leur environnement. C’est ainsi que le yoga, la méditation et l’aménagement  d’espaces où faire la sieste sont de plus en plus répandus pour soutenir le terrain psychique. Au sein même du Forum de Davos, depuis 2011, des sessions consacrées à la «pleine conscience», qui n’est ni plus ni moins que de la contemplation intérieure, sont prises d’assaut par les participants. Cette  incursion dans la sphère méditative n’a pas pour objet de transfigurer les canons de la société ou les schémas du monde  professionnel. Elle doit permettre d’appréhender les dysfonctionnements et de mieux s’en accommoder ; pour, in fine,  être toujours capable de faire face aux contraintes et répondre efficacement aux objectifs traditionnels d’une entreprise.

Article suivant

La collection
Air France Music