Espace aérien

Et si le temps devenait plus léger ? Une sorte de glissement indolore, nous laissant intact, frais, vif. Mouais, songe de bébé que cela, et encore à cet âge, on a le poignet encore vierge. Le bracelet de la maternité est déjà loin, et logiquement pendant quelques années, on aura les mains libres. Après ça se gâte, voici venir les armoiries de la vie. Et souvent avec leur gravité, avec les grosses patates, les gourmettes, les carats et autres pesanteurs en fer. Le temps est devenu lourd, pesant, de plomb. Il y a bien un moyen d’y échapper. Vivre mains nues, c’est jouable. Manque alors l’heure, certes inscrite sur les téléphones, mais rien ne vaut ce léger coup de poignet pour se repérer dans la journée, être à l’heure, la volupté urbaine. Pour cela, il existe des montres d’une incroyable apesanteur. Elles sont en papier, fabriquées à Berlin. Elles sont fluides, illustrées joyeusement. Indiquent ce que nous attendons : l’heure et le jour, ici même. Cela s’appelle Pappwatch. Elles revendiquent d’être résistantes à l’eau (et aux larmes). Et tout à fait logiquement, elles sont déconseillées aux enfants de moins de 3 ans.

Kids et Kids Solo Vos enfants au cœur de l’attention d’Air France

Article suivant

Kids et Kids Solo
Vos enfants
au cœur de
l’attention d’Air France