Aller au contenu principal

Miscellanées

Sélection culturelle, gourmande, astuces d’initiés et adresses pointues, pour souffler, respirer et s’inspirer.

Oxygène urbain

Paris «J’épure pour donner du sens» : originaire de Brooklyn, mais installé à Paris depuis les années 1950, Louis Stettner a fait sienne la poétique d’une street photography à l’américaine, entre vues de métro, visages d’ouvriers, pêcheurs d’Ibiza et troncs d’arbres. À 93 ans, il cède au Centre Pompidou 104 épreuves et 7 tirages du livre Pepe & Tony (1956). Un miracle. ED

Louis stettner

Jusqu’au 12.09.
www.centrepompidou.fr

Horizons intérieurs

Paris Chez Moustache, jeune maison de design à la ligne pointue, le Français Benjamin Graindorge a imaginé un papier peint aux motifs cotonneux, tapissant les murs d’un étonnant trompe-l’œil. Avoir la tête dans les nuages et finir par tenir salon en plein ciel... LO

papiers peints floccus et nebulosus

www.moustache.fr

Dans le vent

Paris Sens sollicité in utero, l’odorat est culturel et éminemment subjectif. Cette revue lui est dédiée. Lancée par des blogueurs adeptes de parfum via un financement participatif, elle invite passionnés, universitaires, et dessine un état des idées du monde de l’olfaction. Pour ne pas se faire (trop) mener par le bout du nez. VG

Nez-la revue olfactive

Semestrielle
www.nez-larevue.fr

Que du bleu

Paris Un zéphyr souffle en dégradé, plissé soleil et matières fluides sur la 8e collection de Christine Phung – directrice artistique chez Leonard depuis mai. Inconditionnelle de l’interdisciplinarité, elle joue cet été avec un motif du Suisse Philippe Decrauzat, qui travaille les effets d’optique. Mais rien de tape-à-l’œil ! VG

blue radiance

Collection printemps-été 16.
www.christinephung.com

Esprit des lieux

Nice Comment conjuguer le visible et l’invisible ? En collant ses noirs dessins à même la peau de la rue, répond Ernest Pignon-Ernest depuis 1966. Il trace ainsi des pietà sur les murs d’une prison lyonnaise, à Soweto, à Naples… Pour parcourir les extases libertaires d’un fou du crayon, une rétrospective à Nice et un livre-objet. ED

Ernest Pignon-Ernest

Jusqu’au 8.01.
www.mamac-nice.org

De traits en empreintes

Boîte d’artiste.
www.gallimard.fr

L’art du clavier

Versailles Compositeur délaissé par les siècles, J.C.F. Fischer a semé des fleurs musicales qui lui valurent l’estime de Bach, son illustre contemporain. élisabeth Joyé les rassemble ici en un bouquet nuancé, chanté par l’orgue et le clavecin. Muse céleste, Uranie a prêté son nom à l’album... et posé sa grâce sur chaque contrepoint. LO

uranie

L’Encelade.
www.encelade.net

Se mettre au vert

Paris «Ce sont des lunettes que l’on a créées pour se faire plaisir.» Les deux marques amies qui ont conçu cette paire couleur vert cuisse de grenouille n’en disent pas davantage : le plaisir, quelle bonne idée. LV

lunettes de soleil Cuisse de Grenouille X See Concept

www.cuissedegrenouille.com

Frères d’âmes

Paris Claude Nori a tant aimé l’Italie de Mario Giacomelli et de Luigi Ghirri qu’il leur a consacré deux livres cultes. Entre Kodachromes fantomatiques et odes au noir et blanc, la galerie Polka compose un dialogue magistral entre les trois photographes. ED

Fratelli d’Italia

Jusqu’au 30.07. Cour de Venise. 12, rue Saint-Gilles.
www.polkagalerie.com

Pois extra-fins

Vron L’étole occupe une pièce particulière dans un vestiaire. Imprégnée de l’odeur de celui ou celle qui l’a portée, c’est un objet intime, un objet-doudou, une marque de fabrique. Imaginés dans une demeure familiale et fabriqués en Inde, les foulards Moismont jouent à fond la carte de l’affectif et c’est charmant. LV

foulard jacques 172

100% coton khadi.
www.moismont.com

L’îlot gourmand

Paris Dans ce morceau de Corse installé à flanc de Sorbonne, le risotto se pique de figatellu, l’entrecôte marine aux baies de myrte, la châtaigne copine avec le brocciu frais... et le stufato de veau aux olives rend un savoureux hommage aux parents du patron, Olivier Andréani, qui tiennent auberge à Cateri. Pour friands de parfums du maquis, de là-bas ou d’ici. LO

le cosi

9, rue Cujas. Tél. +33 (0)1 43 29 20 20.
www.restaurant-le-cosi.fr

Formes de savoir-faire

Brest Créée en 1946, la marque de corseterie Empreinte invente les tailles de bonnets, puis utilise le Lycra dans ses premières collections de maillots à la fin des années 1960. Attentive à l’évolution des femmes et fière de son savoir-faire, elle les suit et ouvre, en 2012, l’Atelier lingerie à Paris. Cet été, sa collection est un hommage aux grandes heures des bains de mer (début XXe) – couleurs flatteuses et formes étudiées. VG

Ligne Bloom

Existe en 3 couleurs, une- et deux-pièces.
www.empreinte.eu

© Louis Stettner, Centre Pompidou/Dist. RMN-GP - Le Contrepoint - Benjamin Graindorge / Moustache - Christine Phung - Mathieu Martin Delacroix - Ernest Pignon-Ernest - Cuisse de Grenouille x See Concept

© Luigi Ghirri, courtesy Polka Galerie - Moismont - Guillaume Leblanc - Empreinte

Article suivant

Miscellanées