Histoires du soir

Dialogue raffiné entre modernisme épuré et extravagance baroque, repos ascétique et luxe hédoniste.

Pauillac

Château Cordeillan-Bages

Installé dans une chartreuse de pierres blondes, le Château Cordeillan-Bages cultive son hospitalité sur les parcelles de la famille Cazes, productrice de grands crus et de flâneries œnologiques. Ici, entre estuaire de la Gironde et océan Atlantique, la vigne n’est jamais loin : elle quadrille chaque coin de paysage, souffle son parfum de terre et de raisin jusqu’au pied des tourelles héritées du XVIIe siècle, coule en rubis dans les verres pour s’accorder aux deux étoiles de l’exquise table de Jean-Luc Rocha. Et pour ne plus la quitter des yeux, ce Relais & Châteaux vient d’aménager en son premier étage sept nouvelles chambres lumineuses, avec vue sur les mosaïques vertes du domaine. LO

CHÂTEAU CORDEILLAN-BAGES

Route des Châteaux. Tél. +33 (0)5 56 59 24 24.
www.jmcazes.com

Tel Aviv

The Norman

Aux numéros 23 et 25 de la même rue, une conversation de voisinage s’est engagée entre un paquebot bleu ciel et une façade d’ocre clair. Il lui parle modernisme, épure et symétrie de béton, elle lui répond éclectisme, balcons, fusion d’Orient et d’Occident. Au cœur de la Ville Blanche de Tel Aviv, inscrite au patrimoine de l’Unesco, le Norman est une somptueuse circulation entre ces deux bâtiments des années 1920 rénovés par Yoav Messer, architecte amoureux des courbes de sa cité. Quelque 50 suites et chambres s’étirent comme des appartements privés, à la clarté ponctuée de marbre, de velours et d’accrochages d’artistes israéliens. Près des citronniers, le chef Barak Aharoni a dressé une table méditerranéenne, franche et élégante, pendant qu’au quatrième étage le restaurant Dinings fait voltiger le Japon des délices. Sur le toit, une piscine insoupçonnée miroite vers les tout jeunes gratte-ciels. Débutant comme une nouvelle causerie, à écouter les pieds dans l’eau. LO

THE NORMAN

23-25 Nachmani Street. Tél. +972 3 543 5555.
www.thenorman.com

Bernalda

Palazzo Margherita

Si nul n’ignore que Francis Ford Coppola est d’origine italienne, on sait moins que son grand-père venait de Bernalda, en Italie méridionale, région authentique et moins fréquentée que les Pouilles voisines. C’est en 2004 que le réalisateur décide de renouer avec ses racines, lorsqu’il acquiert le Palazzo Margherita, palais du XIXe siècle qu’il fera restaurer par Jacques Grange. À quelques minutes de la plage, l’hôtel compte sept grandes suites, deux chambres et propose une immersion esthétique et gustative dans l’Italie du Sud. Pour la petite histoire, Sofia Coppola s’est mariée ici, perpétuant ainsi la saga du lieu. LV

PALAZZO MARGHERITA

Corso Umberto I, 64. Tél. +39 0835 549 060.
www.thefamilycoppolaresorts.com

Prague

Augustine

Dans la suite de la Tour, les hôtes ont Prague à 360o sous les yeux. Ils n’ont pas élu domicile au château, cher à Kafka, mais dans un monastère du XIIIe siècle converti en hôtel et répondant aux attentes et usages des voyageurs du XXIe. Au cœur de Mala Strana et composé de 7 bâtiments gothiques, baroques ou renaissance, il compte cent autres chambres et suites mansardées, en ogive ou avec poutres apparentes. Aux murs, des œuvres inspirées des cubistes tchèques (1910-1920). Un restaurant s’est abrité sous la verrière d’une cour et un bar a investi l’ancien réfectoire communautaire. Les boiseries miel de la bibliothèque, les couloirs d’une infinie et paisible rectitude, un spa et, en voisin, le plus vieux jardin baroque d’Europe : ici l’histoire ouvre des espaces de dépaysement. VG

Le salon Air France de l’aéroport de Bordeaux dispose d’une table d’hôte, ainsi que d’espaces de détente et de travail.

The Air France lounge at Bordeaux airport has a guest table, as well as areas for working and relaxing.

AUGUSTINE

Letenska 12/33. Tél. +420 266 112 233.
www.augustinehotel.com

Fort Kochi

Old Harbour Hotel

Le charme ? Il tient aux inspirations tressées : un brin hollandais, un autre portugais et un dernier, kéralais. La quiétude est un encens qui gagne la piscine, le jardin et les treize chambres. Le vert n’est jamais loin. Tout comme la vie de Fort Kochi. Dans la suite Princesse, un antique téléphone en laiton borde les rêves d’un lit à baldaquin. Au bout du fil, les mille et un récits d’une demeure vieille de 300 ans. Le parquet de teck sombre dialogue avec la majesté des rain trees, derrière les baies. Au réveil, pancakes à la banane, thé chai et masala dosa ! IA

OLD HARBOUR HOTEL

1/328, Tower Road. Tél. +91 484 221 8006.
www.oldharbourhotel.com

Fontevraud

Hôtel de l’Abbaye Royale

Dans cette vaste cité monastique fondée au Moyen Âge, la règle bénédictine était de mise, et le silence uniquement rompu par des lectures de la bible. En 1804, quand Napoléon transforme l’abbaye en prison, le bavardage est toujours interdit et les conditions de détention sont particulièrement rudes. Quelques siècles plus tard, les épaisses pierres du luxueux hôtel sont les derniers témoins muets des secrets de l’histoire. Mais tendez-bien l’oreille et peut-être entendrez-vous les murmures d’Aliénor d’Aquitaine, reine de France et d’Angleterre, et les bruissements des scapulaires. Une retraite hautement spirituelle en terre d’Anjou. LV

HÔTEL DE L’ABBAYE ROYALE

33, rue Saint-Jean-de-l’Habit. Tél. +33 (0)2 46 46 10 10.
www.fontevraud.fr

Lisbonne

Palácio Belmonte

S’ils ne sont pas hantés, les châteaux sont envoûtants. Ici, la première pierre a plus de 2 000 ans ; le découvreur du Brésil, Pedro Álvares Cabral, accueillit Vasco de Gama de retour des Indes et Wim Wenders tourna Lisbonne Story (1995). Ici, 3 700 m2 ont été rénovés pendant six ans dans le scrupuleux respect du palais et des ressources : séculaire climatisation naturelle, pas d’ascenceur ni de téléviseur. Les azulejos du XVIIIe ont été restaurés et 10 suites, imaginées comme autant de minimusées individuels, ont investi la tour ottomane, la romane ou le rez-de-jardin. Piscine de marbre noir chauffée, bibliothèque et vues époustouflantes sur l’Alfama et le Tage. Ici, ce sont les murs qui racontent le mieux les histoires – et pas seulement après le coucher du soleil. VG

R comme reflet La règle, ici, pour que le roman s’invente : qu’un mot en reflète un autre et qu’il en brouille le contour. De billard à pillard1, le reflet trace la route.

1. Dans Comment j’ai écrit certains de mes livres, on apprend que c’est la transformation d’une première phrase, «les lettres du blanc sur les bandes du billard» en cette autre «les lettres du blanc sur les bandes du pillard», qui a produit le roman Impressions d’Afrique.

R as in reflection A ground rule for constructing the novel: each word always has to reflect another, blurring the contours. From billard to pillard,1 the mirror effect paves the way.

1. In Roussel’s How I Wrote Certain of My Books, we learn that the novel Impressions of Africa is based on the transformation of the opening phrase“les lettres du blanc sur les bandes du billard” into this other one“les lettres du blanc sur les bandes du pillard.”

PALÁCIO BELMONTE

Pateo Dom Fradique, 14. Tél. +351 218 816 600.
www.palaciobelmonte.com

Audrieu

Château d’Audrieu

L’allée de gravier crisse un murmure en guise d’accueil, longe les parterres à la française, s’arrête devant une façade du XVIIIe siècle aux harmonies vitrées... Après un hiver de travaux, le Château d’Audrieu, classé monument historique, a conservé sa noblesse mais s’est réveillé rajeuni : il a retendu ses tapisseries, illuminé ses couloirs, lustré ses boiseries, parsemé d’or ses plafonds et salles de bain… en attendant le spa, qui ornera l’an prochain la piscine chauffée. Les 25 hectares de parc ont eux gardé ce vert si franc de la campagne normande, ombragés de chênes et de hêtres tricentenaires. Et puisque la légende veut que le premier seigneur des lieux ait été, au XIe siècle, le cuisinier personnel de Guillaume le Conquérant, le chef Olivier Barbarin compose toujours, dans un nouveau décor, ses assiettes à l’intemporelle gourmandise. LO

CHÂTEAU D’AUDRIEU

Tél. +33 (0)2 31 80 21 52.
www.chateaudaudrieu.com

© Jérôme Mondière - Sivan Askayo. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. Drink in moderation. Alcohol abuse is harmful to your health.
© Gundolf Pfotenhauer - DR - Alexandre Guirkinger
© Fontevraud / Nicolas Mathéus - Joe Condron - Château d’Audrieu / Maya Angelsen

Déplions sous la pluie

Article suivant

Déplions sous la pluie