Terre de pierres
Pour percer la fierté discrète accrochée aux plis du paysage aveyronnais, il faut suivre les mains qui travaillent le bois, écouter le tintement de l’acier, éprouver la souplesse du cuir et de l’aligot. Un jeu de piste sensoriel des plateaux de l’Aubrac aux gorges du Tarn.

1.

Le retour à la terre

La proue du bâtiment se dresse fièrement sur l’Aubrac, où le chef Sébastien Bras trouve ses matières premières et ses inspirations. Navire amiral du plateau, l’hôtel-restaurant Le Suquet, ouvert en 1992 par Michel Bras, le père de Sébastien, est un lieu d’une douceur incomparable, où rien ne vient heurter les sens. La vue se perd dans les incroyables paysages alentour, l’odorat est chatouillé par les parfums qui se dégagent des cuisines, le goût comblé par les saveurs dans l’assiette. Le végétal est mis en avant aussi bien dans les chambres que dans les plats cuisinés avec les herbes, légumes et fleurs du jardin familial. Chez les Bras, le terroir se revendique discrètement.

Hôtel-restaurant Le Suquet

Route de l’Aubrac, Laguiole. Tél. +33 (0)5 65 51 18 20.

www.bras.fr

2.

Dame de fer

Le temps ne semble pas avoir d’importance. Les employés de la Forge de Laguiole vont à leur rythme, car ici la qualité – des produits, mais aussi de la vie – prime sur la quantité. Tous les couteaux à l’abeille sont forgés sur place avec un acier français, dans le bâtiment conçu par Philippe Starck. Technologie de pointe et outils anciens se côtoient, chacun vaque calmement à son poste. Forgerons, monteurs, polisseurs expliquent aux curieux leur travail tandis que dans une pièce retirée, les Meilleurs ouvriers de France œuvrent patiemment à la création de modèles uniques, véritables œuvres d’art, auxquelles ils peuvent consacrer jusqu’à un mois entier. Un travail de précision qui a sa place sur de grandes tables, comme celles du triple étoilé Sébastien Bras.

Forge de Laguiole

Route de l’Aubrac, Laguiole. Tél. +33 (0)5 65 48 43 34.

www.forge-de-laguiole.com

3.

50 nuances de rouge

Le nom est évocateur et pourtant, la surprise est grande lorsque se dévoilent les terres riches en oxyde de fer de Camarès. Les rouges se déclinent sous tous les tons, s’assortissent et se répondent. Le rougier se découvre à pied ou à vélo, via des sentiers balisés permettant d’en découvrir les différentes nuances et d’accéder au château de Montaigut, qui domine fièrement cette symphonie.

château de montaigut

Gissac. Tél. +33 (0)5 65 99 81 50.

www.chateau-de-montaigut.com

4.

Tutoyer les nuages

Chef-d’œuvre architectural, le viaduc de Millau est la preuve que prouesse technologique et esthétisme peuvent cohabiter. Il est époustouflant lorsqu’on le découvre, enjambant majestueusement la vallée du Tarn, tel un voilier flottant sur les nuages. Le franchir est une parenthèse unique, à quelque 270 m au-dessus du vide. Impossible alors de concevoir que chaque élément est une pièce indispensable de ce gigantesque puzzle : les plaques de Plexiglas sur toute la longueur permettent de réduire l’impact du vent de moitié, la chaussée peut se rétracter ou s’étendre selon les conditions climatiques... L’ouvrage est aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur : une oxydation superficielle, qui répond au poétique nom de fleur de rouille, lui confère un air mystérieux.

Viaduc de Millau

Tél. +33 (0)5 65 61 61 61.

www.leviaducdemillau.com

5.

La convivialité à table

La route qui conduit au buron de Camejane pourrait suffire à justifier le déplacement. Elle serpente au cœur de l’Aubrac, entre les plateaux nus où paissent des troupeaux de vaches que rien ne vient troubler. Le buron, austère bâtisse de pierres au toit de lauzes, se fond dans cet environnement rugueux. C’est ici qu’une poignée de buronniers perpétue une tradition séculaire : la traite à la main des vaches et la fabrication – sur place – du fromage, avec les mêmes outils que leurs ancêtres. L’intérieur du buron est chaleureux, de grandes tablées accueillent les convives qui partagent la viande et les boissons qu’ils ont apportées. De leur côté, les buronniers fournissent le fromage et l’un des meilleurs aligots de la région, dont la préparation est un moment pittoresque. À la fin du repas, si le temps le permet, tout le monde se retrouve dehors pour profiter des paysages et de l’atmosphère si particulière du lieu.

Buron de Camejane

Saint-Chély-d’Aubrac. Tél. +33 (0)5 65 48 01 41.

www.buron-en-aubrac.com

6.

Obscure clarté

Le musée Soulages, créé ex nihilo du vivant de l’artiste, s’est construit en étroite collaboration avec lui. D’où sa cohérence. Huit salles thématisées, mais dans lesquelles le visiteur déambule comme bon lui semble, accueillent différentes donations de Pierre Soulages. Des superbes brous de noix aux immenses et lumineux Outrenoirs en passant par les eaux-fortes, l’accrochage est riche – mais pas ostentatoire. Cette collection évolue au fil du temps, les œuvres présentées étant régulièrement remplacées par d’autres provenant du fonds du musée. On y apprend beaucoup sur l’artiste mais aussi sur l’art, puisque le musée accueille des expositions temporaires.

Musée Soulages

Jardin du Foirail, avenue Victor-Hugo, Rodez. Tél. +33 (0)5 65 73 82 60.

http://musee-soulages.rodezagglo.fr

7.

Un joyau dans sa coquille

Conques protège son abbatiale romane – qui elle-même abrite un trésor composé de pièces d’orfèvrerie remarquables – comme un écrin son bijou. La bâtisse se dresse fièrement au cœur de ce superbe village médiéval, dont les étroites ruelles serpentent entre les maisons qui s’accrochent à la colline. À la fois sobre et majestueuse, l’abbatiale Sainte-Foy est ouverte à la lumière. Les vitraux, conçus par Pierre Soulages, qui dit qu’il a eu ici son premier émoi artistique, y sont pour beaucoup. Simples au premier abord, en verre et traversés de barres d’acier, ils révèlent toute leur ingéniosité lorsque la lumière vient les frapper : ils changent alors de couleur et prennent des teintes plus ou moins chaudes, baignant de lumière le lieu et ses 250 chapiteaux.

Office de tourisme

Le bourg, Conques. Tél. +33 (0)5 65 72 85 00.

www.tourisme-conques.fr

8.

Battre le tempo

Antoine Payen est un guitariste acoustique avant tout. Un mordu de folk et de ragtime qui a décidé en 2008, après une carrière dans l’informatique, de vivre de sa passion. Il a installé son atelier de luthier dans le village de Sauveterre-de-Rouergue, bastide qui abrite de nombreux artisans, et choisi d’utiliser principalement des essences locales (hêtre, chêne, noyer, bouleau, platane) pour ses créations, les bien nommées Apee. Il invente et adapte ses outils, et se félicite chaque jour de pratiquer ce métier qui lui permet de partir d’une matière brute inerte pour en faire un objet dédié à l’art.

Espace Lapérouse

Sauveterre-de-Rouergue. Tél. +33 (0)6 14 16 37 62.

9.

Petites mains, gants d’exception

Jusque dans les années 1960, 6 000 personnes travaillaient le cuir et la ganterie dans le bassin de Millau. Ils ne sont plus qu’une poignée aujourd’hui à maintenir un artisanat haut de gamme. Depuis 1892, la famille Causse, dont le nom rappelle les hauts plateaux de la région, est à la tête d’une manufacture dont l’histoire est évoquée dans l’espace muséographique par lequel on entre. Une quarantaine d’employés hyperspécialisés y travaillent la peau, la découpent, l’étirent, la marquent, l’assemblent ou la cousent. Ce savoir-faire unique et précieux, qu’Olivier Causse s’emploie à préserver, habille les mains de nombreuses personnalités, dont celles d’un spécialiste de la perfection : Karl Lagerfeld.

Causse Gantier

5, bd des Gantières, Millau. Tél. +33 (0)5 65 60 03 05.

www.causse-gantier.fr

10.

L’alliance de l’homme et de la nature

À Roquefort-sur-Soulzon, les caves du fromage éponyme se succèdent le long de la route principale. Il en est une plus discrète, la dernière où se fabrique encore le roquefort de manière artisanale : la Maison Carles. Depuis 1927, trois générations se sont succédées à la tête de la petite entreprise, veillant à préserver des méthodes de production traditionnelles. Ce sont de petits détails qui font la différence : de décembre à juin, période de fabrication, seul le lait du jour est travaillé ; le penicillium roqueforti – champignon qui donne au roquefort sa moisissure bleutée – est cultivé sur des miches de pain ; le salage est manuel et l’affinage se fait sur des travées de bois. La nature prend ensuite le relais : les fromages maturent lentement dans des caves ventilées par des percées naturelles, les fleurines. C’est de cette alchimie entre l’homme et son environnement que naît cette pépite gastronomique.

Maison Carles

6, avenue de Lauras, Roquefort-sur-Soulzon. Tél. +33 (0)5 65 59 90 28.

www.roquefort-carles.com

Mercure Rodez Cathédrale

L’accueil et le service de cet hôtel de 36 chambres, dans un bâtiment classé aux Monuments historiques, sont à la fois professionnels et familiaux. Dans le bar douillet se trouvent des fresques originales de Maurice Bompard, peintre orientaliste né à Rodez.

Mercure Rodez cathédrale

1, avenue Victor-Hugo. Tél. +33 (0)5 65 68 55 19.

www.mercure.com

© Pierre Soulages, ADAGP Paris 2016

Carnet d’adresses

Varsovie double page

Hôtel-restaurant Le Suquet

Route de l'Aubrac, Laguiole. Tél. +33 (0)5 65 51 18 20.

www.bras.fr

Forge de Laguiole

Route de l'Aubrac, Laguiole. Tél. +33 (0)5 65 48 43 34.

www.forge-de-laguiole.com

château de montaigut

Gissac. Tél. +33 (0)5 65 99 81 50.

www.chateau-de-montaigut.com

Viaduc de Millau

Tél. +33 (0)5 65 61 61 61.

www.leviaducdemillau.com

Buron de Camejane

Saint-Chély-d'Aubrac. Tél. +33 (0)5 65 48 01 41.

www.buron-en-aubrac.com

Musée Soulages

Jardin du Foirail, avenue Victor-Hugo, Rodez. Tél. +33 (0)5 65 73 82 60.

http://musee-soulages.rodezagglo.fr

Office de tourisme

Le bourg, Conques. Tél. +33 (0)5 65 72 85 00.

www.tourisme-conques.fr

Espace Lapérouse

Sauveterre-de-Rouergue. Tél. +33 (0)6 14 16 37 62.

Causse Gantier

5, bd des Gantières, Millau. Tél. +33 (0)5 65 60 03 05.

www.causse-gantier.fr

Maison Carles

6, avenue de Lauras, Roquefort-sur-Soulzon. Tél. +33 (0)5 65 59 90 28.

www.roquefort-carles.com

Mercure Rodez cathédrale

1, avenue Victor-Hugo. Tél. +33 (0)5 65 68 55 19.

www.mercure.com

Restaurants

Goûts et couleurs

Le décor est contemporain, la carte allie intelligemment modernité et plats traditionnels toujours à base de produits frais et de saison.

38, rue de Bonald, Rodez.
Tél. +33 (0)5 65 42 75 10.

www.goutsetcouleurs.com

Café Bras

Sébastien Bras et son père Michel ont investi le café qui jouxte le Musée Soulages et en ont fait son prolongement. En cuisine, le chef Christophe Chaillou respecte l'esprit Bras tout en apportant sa touche personnelle.

Jardin du Foirail,
avenue Victor-Hugo, Rodez.
Tél. +33 (0)5 65 68 06 70.

www.cafebras.fr

Restaurant du Vieux Pont

Assurément l'un des meilleurs restaurants de la région, situé dans un superbe village. Les produits sont excellents, les cuissons et les assaisonnements parfaits et les plats toujours twistés de ce je-ne-sais-quoi qui fait les grandes tables.

Belcastel. Tél. +33 (0)5 65 64 52 29.

www.restaurant-belcastel.com

Shopping

Le Sac du berger

Dans son atelier au milieu de la forêt, Jean-Pierre Romiguier perpétue la tradition de sacs en cuir en tous points semblables à ceux que les bergers avaient pour partir en transhumance.

Layrolle, Latour-sur-Sorgue.
Tél. + 33 (0)5 65 99 36 60.

www.lesacduberger.com

Poterie du Don

À la frontière avec le Cantal se trouve un pôle européen pour l'art céramique qui accueille dans des bâtiments cylindriques des expositions, des stages de poterie et une boutique.

Le Fel. Tél. +33 (0)5 65 54 15 15.

www.ledondufel.com

Hôtels

Le moulin de Conques

Les 8 chambres et la suite de ce charmant moulin rendent hommage à Pierre Soulages. Une piscine se cache dans le jardin, havre de paix dans lequel le chef Hervé Busset cueille herbes et fleurs pour le restaurant étoilé du lieu.

Domaine de Cambelong, Conques.
Tél. +33 (0)5 65 72 84 77.

www.moulindecambelong.com
Vue d'ensemble
Vue d'ensemble
Carnet d'adresses

S'y rendre

www.airfrance.com

FRÉQUENCE DES VOLS

Chaque jour, AIR FRANCE dessert Toulouse par 6 vols au départ de Paris-CDG et par 25 vols au départ de Paris-Orly.

Au départ de Toulouse, HOP! AIR FRANCE dessert plusieurs fois par semaine Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Rennes et Strasbourg. Du 25.06 au 3.09, Calvi est desservie une fois par semaine.

Chaque jour, KLM dessert Toulouse par 3 vols au départ d'Amsterdam.

AÉROPORT D'ARRIVÉE

Aéroport de Toulouse- Blagnac.
À 7 km de Toulouse.
Tél. +33 (0)825 38 00 00.

BUREAUX AIR FRANCE KLM

À l'aéroport.

RÉSERVATIONS

— Depuis la France : 3654.

— Depuis l'étranger : Tél. +33 (0)892 70 26 54.

LOCATION DE VOITURES

Hertz, à l'aéroport.
Tél. +33 (0)5 65 78 04 90.
www.aifrance.fr/cars

À LIRE

Lot, Aveyron, Tarn Gallimard,
coll. GEOGuide.
Midi-Pyrénées Gallimard,
coll. Encyclopédies
du voyage.

Un Grand Week-end à Rodez
et ses environs Hachette.

L'Aveyron Daniel Crozes,
photographies Pierre Soissons,
éditions du Rouergue.

© Parko Polo / Central Illustration Agency. Carte illustrative, non contractuelle Map for illustration purposes only