À l’origine, Chappelli Cycles propose sur Internet des vélos à pignon fixe ou vitesse variable. Depuis peu, la marque a même ouvert des boutiques à Melbourne et Sydney.

Pablo Chappelli

À l’origine, Chappelli Cycles propose sur Internet des vélos à pignon fixe ou vitesse variable. Depuis peu, la marque a même ouvert des boutiques à Melbourne et Sydney.

À l’origine, Chappelli Cycles propose sur Internet des vélos à pignon fixe ou vitesse variable. Depuis peu, la marque a même ouvert des boutiques à Melbourne et Sydney.

À l’origine, Chappelli Cycles propose sur Internet des vélos à pignon fixe ou vitesse variable. Depuis peu, la marque a même ouvert des boutiques à Melbourne et Sydney.

À l’origine, Chappelli Cycles propose sur Internet des vélos à pignon fixe ou vitesse variable. Depuis peu, la marque a même ouvert des boutiques à Melbourne et Sydney.

À l’origine, Chappelli Cycles propose sur Internet des vélos à pignon fixe ou vitesse variable. Depuis peu, la marque a même ouvert des boutiques à Melbourne et Sydney.

Chaque mois, une personnalité évoque son parcours et partage en images et en mots son lieu secret. Rendez-vous à Sydney avec le génie fondateur de Chappelli Cycles.

Père coureur cycliste italien ; né au Royaume-Uni ; marié à une Française et vivant à Sydney : cet homme du monde ne le voit pas d’un hublot mais depuis le guidon d’un vélo créé de ses mains. Après une enfance passée à bricoler l’existant, Pablo Chappelli, ingénieur designer industriel, débute au côté de James Dyson (créateur de l’aspirateur sans sac). Il retient que rien ne vaut un prototype (Dyson en fait des milliers) et, surtout, qu’une technologie voyage très bien d’un univers à l’autre. Rêvant d’Australie, il troque les charmes d’Albion pour la vie au grand air, la chaleur et la lumière des antipodes. Directeur du design à 25 ans chez Breville (électroménager), il consacre ses loisirs à modifier et perfectionner des cadres de vélo importés d’Italie. Ses réalisations sont loin de passer inaperçues sur Bondi Beach, sympathique quartier au bord de la mer de Tasman. En 2009, Chappelli se laisse convaincre par Tom M. Davies, homme d’affaires devenu son associé, de commercialiser ses bicyclettes via Internet. En 2012, le modèle NuVinci® est récompensé par l’Australian International Award du design pour son ingénieux variateur de vitesses par sphères (adieu l’engrenage !), ouvrant ainsi une infinité d’allures en toute fluidité. Parce que ces cycles sont beaux, pratiques et techniquement malins, ils attirent des clients épris d’art de vivre. Sans cesse, Chappelli imagine de nouveaux projets, combinant des «technologies de dingue». Il rêve d’une planète où 4 habitants sur 5 rouleraient à bicyclette – un style de vie.


«Le lieu dans lequel je me sens le mieux au monde est… une ancienne chapelle anglicane, Saint John’s Church, que j’ai restauré pendant trois ans avec Élise, mon épouse, qui a veillé à la décoration et à l’ameublement. Nous voulions vraiment préserver l’esprit des lieux. Cette petite église en bois est posée dans un endroit très romantique de la campagne des environs de Sydney, au cœur du bush australien – un brin semblable au sud de la France. Il y a donc des criquets, une foule d’oiseaux, des lézards et aussi des wombats et… des kangourous ! Nous passons tous nos week-ends dans cette maison, profitons d’un potager, d’arbres fruitiers et j’y ai également un atelier ! Ici pas de vélo, mais je restaure des voitures anciennes et un bateau à moteur datant des années 1940. Amarré sur la rivière qui coule au bout du jardin, il nous “balade” de temps en temps.»

© Lester Jones - DR - Giuseppe Santamaria - Pablo Chappelli

Jérôme Di Marino

Article suivant

Jérôme Di Marino